bandeau
Recherche - par Freefind
Traduction - par Google
Infos - Plus Nous sommes Vendredi 18 Août 2017 et il est 23:59:26 (heure locale en France)
Menu
Les Lignerits - Eglise St-Saturnin et Manoir de Boisligny
Résumé historique
C'est dans l'Eglise St-Saturnin-des-Lignerits de la paroisse des Lignerits, que Marie-Anne-Charlotte de Corday d'Armont est baptisée le 28 juillet 1768. Voir l'acte de baptême dans [Biographie de Charlotte].
Avant 1789, la paroisse des Lignerits (orthographiée aussi Ligneries) faisait partie du diocèse de Sées.
De 1789 à 1813, la paroisse des Lignerits devient une commune à part entière, mais en 1813, "Les Lignerits" devient un lieu-dit rattaché à la commune des Ecorches (61160), département de l'Orne, canton de Trun, arrondissement d'Argentan, communauté de communes de la Vallée de la Dives.
--------
A côté de l'église, se situe le Manoir de Boisligny (ou Bois Lignits), construit au début du 17e siècle pour François du Buat (né après 1587). A sa mort, son fils Félix du Buat en devient héritier et épouse en 1661 Marie Corneille (1642-1721), fille du grand Pierre Corneille. Ce couple aura 2 enfants.
Le 16 décembre 1668, Félix du Buat, qui était officier, est tué à Candie. Marie Corneille conservera la propriété du manoir jusqu'à sa mort.
En secondes noces, en 1673, Marie Corneille épouse Jacques de Farcy (1621-1712). Ce couple aura 2 filles : Marie et Françoise.
Marie épousera François le Coustellier de Bonnebosc et Françoise épousera Adrien de Corday. C'est ainsi que l'on retrouve dans le même arbre généalogique Charlotte Corday et sa cousine Mme de Bretteville, qui habiteront ensemble à Caen, voir la page [Biographie de ses proches].
(Pour plus de détails sur ce manoir et sur la famille : base Mérimée).

Visite des lieux
Adresse : Ecorches (Orne), lieu-dit Les Lignerits.
Les coordonnées ci-dessous indiquent le point routier à rejoindre, le plus proche du site à visiter repéré par le marqueur.

Coordonnées en degrés décimaux Coordonnées en degrés, minutes, secondes Altitude
Latitude Longitude Latitude Longitude en mètres
48.876537 0.110928 48° 52' 35.53" Nord 0° 6' 39.34" Est 213



Eglise St-Saturnin-des-Lignerits
Inscrite aux monuments historiques depuis le 29 nov. 1948.

Du 12e siècle, date de fondation de l'église, il ne subsiste rien. La partie la plus ancienne est la fenêtre du chevet (13e siècle). Réparations importantes au 15e et 16e siècle. Edifice de plan rectangulaire. Un petit bâtiment en colombage, servant de sacristie, est accolé au nord. Le clocher de forme pyramidale, est posé sur une base carrée. Le baptistère est un bloc de calcaire de forme octogonale, décoré de nervures ogivales du 15e siècle.
(Extrait de la base Mérimée du Ministère de la culture.)

Pour la description des lieux avant restauration actuelle, télécharger le dossier de la base Mérimée.
Cette église a été restaurée de 2004 à 2009 par le conseil municipal d'Ecorches et par l'association des amis de l'église des Lignerits "ADELE", grâce à des subventions publiques et à la générosité de nombreux donateurs particuliers.
La messe inaugurale fut célébrée le 29 août 2009 par le père Christian Roulle, vicaire général du département de l'Orne.

Les Journées du Patrimoine 2014 ont permis la visite de cette magnifique église. Merci aux membres de l'Association pour leur accueil et leurs explications.
La description détaillée des photos ci-dessous est à retrouver dans le dossier cité précédemment.

photo photo
Eglise Saint-Saturnin, 13e 15e 16e 18e. Fonts baptismaux, 15e siècle. Restés dans l'état et à l'emplacement occupé lors du baptême de Marie-Anne-Charlotte de Corday d'Armont le 28 juillet 1768.


photo photo
Vue générale de l'intérieur de l'église. Choeur avec le retable : à gauche statue de saint Saturnin et à droite statue de saint Michel. Au premier plan, à gauche statue de saint Sébastien et à droite statue de sainte Catherine avec son livre.


photo photo
Gros plan sur l'autel et le retable. Poutre de gloire avec statues en bois polychrome : saint Jean, Christ, Vierge.


photo photo
Confessional très original. Le président de l'ADELE.




Manoir de Boisligny
Inscrit à l'inventaire général du patrimoine culturel, classement 1987.
Propriété privée. Visible de la route.

photo Manoir de Boisligny construit au début du 17e siècle pour François du Buat, augmenté d'une aile au début du 20e siècle. C'est maintenant une ferme. Voir historique en haut de page.



© jcFerrand, 2013-2014-2016

© jcFerrand, 2013-2017  -  Evolution du site  -  W3C HTML 4.01  -  W3C CSS
Depuis le 01/01/2014 : Nb total de visiteurs: 35770 - Nb de visiteurs aujourdhui: 24 - Nb visiteurs connectés: 1